Gélinotte poule ou coq?

Félicitations! Tu viens de récolter une gélinotte. Qu’il s’agisse de ta première à vie ou ta 200e, il est probable que tu aies de la difficulté à identifier si ton trophée est une poule ou un coq. Voici donc quelques trucs pour t’aider à cerner la différence entre un spécimen femelle et un mâle.

Taille :
La taille de ta perdrix peut t’aider à reconnaître son genre puisque règle générale, les mâles sont habituellement de taille et poids supérieur. Sur le terrain, sans autres références, il peut être cependant difficile de juger la taille et le poids de ton trophée. De plus, il arrive parfois qu’une femelle adulte ait une dimension supérieure à un mâle juvénile. Le poids d’un oiseau varie relativement d’un sujet à l’autre. Il n’est pas rare de récolter un jeune spécimen de 400 grammes à l’ouverture au début septembre alors qu’il m’est arrivé de récolter un gros coq mature frôlant les 850 grammes en novembre.

Plumage :
La robe des sujets mâles et femelles est presque identique au niveau des couleurs. C’est tout de même le plumage de l’oiseau qui reste le meilleur indicateur du sexe de ce gallinacé. Il faut savoir que 77% des coqs ont une bande subterminale foncée complète au bout de la queue (photo A), alors que toutes les femelles possèdent une bande subterminale interrompue au milieu de la queue (photo B). Attention, cela veut donc dire qu’une bonne partie des mâles ont une queue avec bande interrompue semblable à celle de la femelle!! Par contre si la bande subterminale de ton trophée est complète tu peux être pratiquement certain que tu tiens entre tes mains un coq.

Pour compléter l’analyse du sexe de ta perdrix avec une bande subterminale interrompue, tu devras observer les plumes de chaque côté de l’anus. Le mâle porte toujours 2 ou 3 tâches en forme de cœur sur les plumes au niveau de sa croupe, alors que la femelle en possède seulement une ou pas du tout.

Si tu as accidentellement transformé la croupe de ton trophée en vraie charpie avec la gerbe de plomb de ton fusil tu peux également mesurer la longueur des plumes de la queue de l’oiseau. Règle générale une plume de la queue mesurant 15 cm et plus indiquera un spécimen mâle, alors qu’une plume de moins de 14 cm est caractéristique d’une femelle.

En espérant que cela te donnera de la crédibilité une fois arrivé au camp avant une traditionnelle séance d’éviscération bien arrosée, bonne chasse!!

Submit a comment